Difficultés financières

La retraite
Le divorce
Le surendettement
Le pouvoir d’achat
La perte d’emploi

La retraite

Certaines personnes qui voient leur retraite approcher n’ont pas forcément soldés leurs crédits en cours et imaginent leur pouvoir d’achat diminué. Il existe donc des solutions financières comme le rachat de crédits qui s’adresse à tous les profils.
 
Un rachat de crédits permet alors de revaloriser son pouvoir d’achat, de simplifier et d’équilibrer la gestion de son budget et de retrouver un meilleur profil d’emprunteur auprès des établissements bancaires.
 
Il est vrai que la chute de revenus, lorsque l'activité professionnelle arrive à son terme, peut-être impressionnante, notamment quand deux conjoints actifs passent à la retraite.

Etre à la retraite, c'est bénéficier de temps pour s'occuper de soi et de son logement.
De même, le poste alimentation devrait s'avérer moins pesant. Il est moins coûteux de se cuisiner un petit plat à la maison. Les loisirs et les vacances peuvent se prévoir "hors saison", quand les tarifs sont les plus attractifs.

Le divorce

Le divorce qu’il se fasse par consentement mutuel ou non, entraîne des frais importants. Lorsqu’une personne divorce, elle doit faire face à de nouveaux postes de dépenses ce qui fragilise l'équilibre de son budget, une situation qui peut conduire au surendettement. Les formules de rachat de crédits répondent particulièrement bien aux accidents de la vie tel le divorce qui entraîne une baisse des ressources des ex conjoints.

Le rachat de crédits permet de faire face au paiement d’une pension alimentaire ou d’une prestation compensatoire et également de mieux supporter l’éventuelle perte des allocations familiales.
 
Les formules de rachat de crédits permettent la mise à disposition d’une trésorerie pour régler les dépenses occasionnées par la nouvelle situation : achat de mobilier, d’appareil électroménagers et de financer des nouveaux projets.
 
 
Le rachat de crédits est une solution financière rapide à mettre en place, sans la réalisation de lourdes formalités et parfaitement adaptée à chaque situation, chaque besoin et chaque attente.

Le surendettement

Le surendettement est l’impossibilité pour le débiteur de bonne foi de faire face à l’ensemble de ses dettes.

Il est important de différencier la notion d’endettement qui est nécessaire à la croissance économique et celle de surendettement qui est à l’origine de nombreuses situations d’exclusion sociale.

Le surendettement actuel est bien plus souvent son origine dans un accident de la vie : chômage, divorce, maladie, décès. Un engagement en tant que caution peut aussi placer un foyer, ou un particulier en situation de surendettement. Actuellement, le surendettement n’est plus uniquement le fait de personnes ayant un usage immodéré du crédit.

Il faut réagir rapidement dès les premières manifestations car il est très difficile de sortir de la spirale du surendettement. Il existe des solutions financières adaptées à chaque profil et distribuées par des intermédiaires en opérations de banque qui permettent de diminuer les mensualités, tout en simplifient la gestion du budget et en revalorisant le pouvoir d’achat.

Le pouvoir d’achat

Le pouvoir d'achat du salaire représente la quantité de biens et services que l'ont peut acheter avec une unité de salaire. L’évolution du pouvoir d’achat est liée à celles des prix et des salaires.
Deux cas sont possibles :
Si les prix diminuent dans un environnement où les salaires sont constants, le pouvoir d'achat augmente.
Si les prix augmentent dans un environnement où les salaires sont constants, le pouvoir d'achat diminue.
La situation financière actuelle correspond à ce second cas de figure. En effet, selon l'INSEE, en 2007, le pouvoir d'achat du revenu disponible brut des ménages a cru de 3,3 % mais en 2008, il a reculé de 0.4%. Ce recule a été entraîné par la hausse des prix qui a crée une augmentation de 113 euros des dépenses mensuelles, expliquant la baisse du pouvoir d'achat de 14 euros par mois.
Afin de faire face à cette baisse du pouvoir d’achat, les consommateurs n’ont pas d’autres choix que d’octroyer des crédits qui s’accumulent, et cela conduit au surendettement.
Pour faire face à ces dettes, une solution simple est proposée afin d’augmenter le pouvoir d’achat et de diminuer les mensualités, c’est le rachat de crédit.

La perte d’emploi

Actuellement, nous devons faire face à une crise économique. Il y a eu les banques, la vente à distance avec la Camif, les constructeurs automobiles et aujourd’hui elle touche tous les secteurs d’activités.

Personne n’est à  l’abris de perdre son emploi dans les temps qui court. Cette perte d’emploi diminue les ressources d’un foyer donc son pouvoir d’achat mais va également s’appliquer sur votre moral.

Lorsque l’on a souscrit des crédits immobiliers ou à la consommation, cela complique la situation financière.

Afin d’éviter des difficultés financières,à cause de trop de crédits,et d’éviter le fichage à la Banque de France, il faut réagir très vite et ne pas se laisser aller.

Pour cela vous pouvez faire appel au rachat de crédit qui vous propose de diminuer des solutions financières adaptées à vos besoins.
 

Un concept innovant,
Un partenaire sur mesure,
C'est Fusio Crédit,
Le spécialiste du rachat de crédit et de la restructuration financière.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou de plusieurs prêts d'argent La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.