Astuces

Les astuces existantes pour un rachat de crédit sont de trouver les meilleurs taux et conditions de rachat de crédit. Pour cela, vous pouvez faire appel à un courtier spécialiste ou à un intermédiaire en opération de banque qui en fait son activité. Il effectue pour vous la comparaison des offres de rachat de crédit et négocie les négocie au taux le plus avantageux.

- Choisir un bon IOB (Intermédiaire en Opérations de Banque).
- Apprécier son endettement.
- Votre situation financière a changée.
- N’oubliez de déduire vos intérêts de crédit immobilier.
- Évaluer son bien immobilier.
- Réaliser un achat immobilier malin.

- Choisir un bon IOB (Intermédiaire en Opérations de Banque).

Il existe de nombreux critères permettant de définir un bon IOB. Avant tout, il faut apprécier son professionnalisme. Il faut se méfier dans les cas suivants :
- S’il n’est pas inscrit au registre du commerce et des sociétés ;
- Assurez vous que votre IOB affiche ses tarifs en vigueur- S’il vous propose des solutions de rachat de crédit sans avoir étudier votre dossier et votre situation financière ;
- S’il répond affirmativement à toutes vos demandes, sans vous expliquer  que ce n’est pas lui le décisionnaire mais l’établissement de crédit ;
- Assurez vous qu’il possède bien les mandats de banques l’autorisant à exercer son activité ;
- S’il n’est pas réactif à votre demande et tarde à vous répondre ou s’il ne vous répond pas ;
- S’il vous demande une avance sur les frais de dossier, sachez que tout versement est interdit avant la mise en place du rachat de crédit

- Exigez à la fin une offre de prêt détaillée avec l’entête de la banque qui a mandaté votre courtier ;
- Le site Internet d’un IOB doit être une vitrine de l’unique activité du professionnel et faire apparaître les mentions légales

- Un IOB faisant parti d’une organisation telle que SIOB (syndicat des intermédiaires en opérations de banque) ou de l’AFIB (association française des intermédiaires bancaires) a des probabilités d’être un professionnel qui respecte la législation en vigueur.

Un intermédiaire en opération de banque vous permet d’éviter un face à face avec votre banquier, d’avoir une personne de confiance en face de vous, il s’occupe de toutes les démarches à votre place. Ce qu’il faut savoir c’est qu’il ne défend pas les intérêts d’une banque mais uniquement les vôtres.

- Apprécier son endettement.

Afin d’apprécier votre endettement, il faut savoir qu’il existe un taux d’endettement qui est au maximum de 33%. Il est calculé par rapport au revenu net imposable annuel. Ce pourcentage semble bien facile à appliquer mais dans la réalité il en est tout à fait autrement car chaque personne souscrit plusieurs contrats tels que des assurances, un bail, de l’électricité…

Il est très difficile de savoir ce qui peut être considéré comme des charges fixes.

L’endettement tient compte des revenus : plus ils sont faibles plus il est important de respecter la norme de 33% d’endettement maximal. A l’inverse, plus ils sont importants, plus un taux d’endettement supérieur aux 33% est toléré.

Votre niveau d’endettement se calcule très facilement :

1/ (D) Calculez le montant total de vos remboursements mensuels (ajoutez votre loyer comme une mensualité)

2/ (R) Calculez le montant total de vos revenus mensuels (hors allocation)

3/ Trouvez votre ratio d’endettement en effectuant l’opération suivante :
(D) / (R) x 100

- Si votre ratio est inférieur à 35 %, votre situation financière est bonne.

- Si votre ratio est compris entre 35 et 65%, à moins d’avoir des revenus très élevés, la gestion de votre budget mérite d’être revue rapidement

- Si votre ratio est supérieur à 65%, votre situation financière est critique, vous devez réagir très rapidement.

Dans tous les cas, l’étude d’une demande de rachat de crédits ou de réaménagement de crédits est gratuite et sans engagement : n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez rembourser vos crédits à hauteur maximale de 35% de vos revenus.

- Votre situation financière a changée.

Il y a eu un changement dans votre vie et votre situation financière a changé, vous avez plus ou moins de ressources et souhaiteriez adapter les remboursements de votre crédit immobilier en fonction de ces nouvelles données.
 
Il faut savoir que depuis le 10 juin 1999, vous avez la possibilité de renégocier votre crédit immobilier auprès de l’établissement de crédit qui vous l’a accordé.
 
Dès que vous aurez renégocié votre contrat avec votre créancier, celui-ci vous adressera un avenant contenant :
 
- un tableau d’amortissement avec vos échéances indiquées
 
- l’indication du TEG et du coût du crédit, calculés sur les seules échéances restantes.
 
Dès réception, vous disposerez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter ou refuser les nouvelles dispositions applicables à votre crédit immobilier.
 
Vous pouvez également faire appel à un IOB (intermédiaires en opérations de banque) qui pourra vous proposer des solutions financières adaptées, leurs formules de regroupement de prêts permettent de renégocier l’ensemble de vos mensualités et encours.
 
La mise en place d’un crédit de substitution avec une unique mensualité fortement allégée par rapport au précédent montant global de vos remboursements vous simplifie la gestion de votre budget et accroît votre pouvoir d’achat.

- N’oubliez de déduire vos intérêts de crédit immobilier.

 Une nouvelle loi nous informe que les particuliers ayant souscrit un crédit immobilier après le 6 mai 2007 peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt portant sur les intérêts d’emprunt équivalente à 40% la première année puis 20% sur les quatre années suivantes.
 
Il faut donc réunir les 4 pièces justificatives indispensables qui devront être jointes à la déclaration de revenus, comme l’exige le décret 2008-360 publié le 16 avril 2008.
 
- Duplicata de l’acte authentique d’achat du bien immobilier.
 
- Déclaration stipulant de l’occupation du logement à titre de résidence principale.
 
- Échéancier des mensualités remboursées.
 
- Factures des divers travaux effectués dans le logement.

- Évaluer son bien immobilier.

Afin de faire évaluer son bien immobilier dans les meilleurs conditions, il faut faire appel à des professionnels de l’immobilier tels que des agents immobiliers, notaires, expert.
 
Si vous souhaitez faire évaluer votre bien par curiosité, vous pouvez trouver sur Internet des évaluations gratuites en répondant à une trentaine de questions.
 
Dans certains cas, l’expertise peut être nécessaire par exemple en cas de donation, de divorce, succession…
 
Les éléments principaux qui permettent d’évaluer votre bien immobilier sont :

- l’état général,
- l’orientation,
- la proximité des commerces ou des transports,
- le mode de chauffage,
- l’étage,
- etc…
 
Faites attention aux agents immobiliers qui souhaitent obtenir un mandat de vente, ils peuvent surévaluer votre bien immobilier.
 
Chaque évaluation qui sera faite devra comporter un métrage des lieux, une prise de photographies et doit donner lieu à un compte-rendu écrit.
 
- Réaliser un achat immobilier malin.

Les prix de l’immobilier ont cessé d’augmenter mais ils restent élevés et les taux des crédits immobiliers remontent. C’est pourquoi il est essentiel de négocier ses conditions de crédit.

Les courtiers travaillent plusieurs banques et peuvent offrir les meilleures propositions en crédit immobilier en fonction du profil, du besoin et des attentes. Ils négocient les conditions à votre place et leur donnent la possibilité de comparer différents produits en tenant compte de tous les paramètres : taux de crédit, taux d’assurance, pénalités de remboursement…

Aujourd’hui, la tendance est d’acheter un bien immobilier qui répond à des normes en matière de diminution de pollution, d’amélioration de performance énergétique. De plus, il faut savoir que les logements neufs doivent répondre à de nouvelles exigences légales au niveau de la réglementation thermique.

Ces systèmes de réglementation thermique sont plus coûteux au départ, mais permettent de réduire ses factures d’énergie. De plus, l’État a mis en place un certain nombre de crédits d’impôt qui incitent les ménages à choisir d’économiser l’énergie ou à utiliser des matériaux particuliers.

Acheter un bien immobilier demande du temps pour effectuer les recherches, les visites que ce soit par particuliers ou avec des professionnels de l’immobilier. Mais actuellement une tendance est apparue au sein des acheteurs qui n’ont pas le temps d’effectuer tout cela, c’est le coach immobilier. Les services d’un coach immobilier permettent de gagner du temps pour trouver son logement, en évitant les démarches fastidieuses et les visites à répétition. Ils ne vous présentent que les produits qui répondent à vos critères.
 

Un concept innovant,
Un partenaire sur mesure,
C'est Fusio Crédit,
Le spécialiste du rachat de crédit et de la restructuration financière.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou de plusieurs prêts d'argent La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.